Archives par étiquette : littérature

Parution : La messe est dite

Bon La messe est diteLa messe est dite

Le prêtre et la littérature d’inspiration catholique en France au XXe siècle,

Presses Universitaires de Rennes, “Interférences”, 2015

Frédéric Gugelot

 

 

Cette étude retrace l’évolution de la littérature profane d’inspiration catholique, apparue à la fin du XIXe siècle. Frédéric Gugelot se concentre d’une part sur les écrivains catholiques qui aspirent à obtenir une vraie reconnaissance littéraire et, d’autre part, sur une nouvelle forme de fiction, le roman sacerdotal où un prêtre de papier est au coeur du drame. De cette façon, l’auteur montre que les enjeux spirituels, politiques, sociaux et littéraires sont ici inséparables.

Avec le concours de l’École des hautes études en sciences sociales-CeSoR et du CERHIC – EA 2616 de l’université de Reims-Champagne-Ardennes. 

Frédéric Gugelot (membre du bureau de l’AFSR) est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Reims. Ses travaux portent sur une histoire culturelle du religieux, en particulier sur les « marches intellectuelles » de l’Église, ces zones frontières de l’intelligence chrétienne par lesquelles les individus entrent, participent ou sortent de l’institution. Il a publié en 2010 La Conversion des intellectuels au catholicisme en France 1885-1935, CNRS Éditions et a participé à l’ouvrage dirigé par Bruno Dumons et Christian Sorrel, Le Catholicisme en chantiers, France XIXe-XXe siècles, paru en 2013 aux Presses universitaires de Rennes.

Sommaire:

Les deux veines de la littérature d’inspiration catholique (1885-1925)
Une littérature d’incarnation : le prêtre bernanosien. Communion, réversibilité des mérites et écrivain catholique (1925-1940)
Une littérature d’incarnation : Le prêtre de mission (1945-1955)
Dieu est mort ? Les derniers prêtres et la fin de l’écrivain catholique (1960-1980)

http://pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3747

Colloque 2010: Politiques de l’âme

Colloque annuel de l’AFSR

organisé par Denis Pelletier et Paul Zawadzki

1 et 2 février 2010

Site CNRS Pouchet, 59-61 rue Pouchet, 75

La notion d’âme, telle qu’elle s’était développée dans les traditions juive, chrétienne et musulmane en mettant l’accent sur son triple caractère d’âme spirituelle, personnelle et immortelle, s’est trouvée confrontée entre la seconde moitié du XVIIIe et le XIXe siècle à une série de déplacements et de remises en cause que l’on peut organiser sous quatre rubriques principales…

Lundi 1 février 2010

9h :    Ouverture par Sophie Nizard, Présidente de l’AFSR

Introduction par  Denis Pelletier (EPHE-GSRL) et  Paul Zawadzki (Paris I-CERSES)

 

9h30 -12h : For intérieur et retrait de l’âme 

Sous  la présidence de Claude Langlois (EPHE)

  • Hubert Bost (EPHE), Contrainte théologico-politique et droits de l’âme
  • Philippe Portier (EPHE-GSRL), Généalogies du for intérieur
  • Sandra Houot (Paris 3), Le scrupule : quand l’affect interroge la ritualité religieuse

12h-13h : Assemblée générale de l’AFSR

14h30-17h30 : Théologie, philosophie, technique

Sous  la présidence de Frédéric Gugelot  (CEIFR, Université de Reims)

  • Guillaume Cuchet (Univ. Lille 3), Entre théologie et psychologie : le statut de l’âme dans les “philosophies religieuses” du Second Empire
  • Claude Langlois (EPHE),Thérèse de Lisieux et l’histoire d’une âme
  • Jean-Pierre Laurant (GSRL),SOS corps astral
  • Muriel Berthou Crestey (Bordeaux III), La photographie de l’âme
  • François Weiser (doctorant, GSRL), Existe-t-il une âme à l’âge scientifique ? l’âme au crible de la démythologisation bultmannienne

 À 18 heures, un pot réunira intervenants et participants

Mardi 2  février 2010

9h 15-13h : Les visages de Psyché : psychologie, psychiatrie, psychanalyse

Sous la présidence d’Agnès Antoine (sous réserve)

  • Pierre-Henri Castel (CNRS-CESAMES), La “faiblesse de la volonté” : entre pathologie et politique, 1848-1900
  • Tiago Pires Marques (Univ. de Lisbonne),Mystique sacrée et mystique profane: réception médicale, religieuse et littéraire de la psychopathologie au Portugal (1900- 1940)
  • Agnès Desmazières (post-doc, GSRL), La psychanalyse au service de la démocratie. Santé mentale et culpabilité collective en contexte de guerre froide
  • Athéna Peglidou (Université d’Athènes), « Mais finalement qui gère l’âme »: confrontation des paroles hybrides et des pratiques dans la psychiatrisation de la possession dans l’Orthodoxie Grecque contemporaine

 14h 30-17h30 : Figures, retours, métaphores

Sous la présidence de Sophie Nizard (Université Marc Bloch – Strasbourg/CEIFR)

  • Jean-François Dortier (Revue Sciences Humaines), L’éternel retour de l’âme
  • Clélia Van Lerberghe (FNRS, Bruxelles), Pour une « politique apolitique » de l’âme selon Jan Patočka
  • Christophe Pons (MMSH), L’âme, le corps et l’esprit des mort-nés d’Occident.  Sur la récente invention d’un statut d’existant humain
  • Catherine Leclercq (post doc., IEP), Se désengager en « gardant son âme ». La construction d’un « communisme à soi » chez les ex-militants du PCF
  • Stéphane François (Paris), Julius Evola, l’âme et la race de l’esprit

 Discussion générale