Archives mensuelles : septembre 2019

Appartenances indé-sirables. Le religieux au prisme de l’ethnicisation et de la racisation (Publication 2019)

Dirigé par Simona Tersigni, Claire Vincent-Mory et Marie-Claire Willems, cet ouvrage collectif réunit 16 sociologues, anthropologues ethistorien.ne.s qui, à partir de perspectives différentes, ont tenté de saisir l’articulation entre appartenances ethnicoraciales et appartenances religieuses dans leurs situations d’enquête respectives.

Vous trouverez ci-dessous la présentation du livre ainsi que le sommaire. 

 

 

PRESENTATION DE L’OUVRAGE

Comment penser ensemble les appartenances ethnicoraciales et les appartenances religieuses ? De quelles manières saisir le religieux pour qu’il ne soit ni un masque, ni un succédané d’autres faits sociaux qui sembleraient plus importants ou plus réels ? Ce livre démontre combien il est aujourd’hui nécessaire de réfléchir à l’articulation des trois dimensions que sont le religieux, la race et l’ethnicité. En présentant les résultats d’enquêtes menées dans de nombreuses régions du monde, auprès de religions aussi diverses que le christianisme (catholicisme, évangélisme, mormonisme, pentecôtisme, protestantisme), le culte de l’umbanda, l’islam (chiisme, culte mouride, sunnisme), le judaïsme comme les religions asiatiques, les chapitres de ce livre analysent une imbrication toujours complexe.

Le croisement des approches disciplinaires, mais aussi l’attention accordée aux cadres sociohistoriques et aux temporalités permettent de saisir combien les processus de racisation, d’ethnicisation et de confessionnalisation se travaillent mutuellement. En affrontant l’enjeu politique inhérent à l’interrelation entre religieux, race et ethnicité, cette étude collective met en lumière une triangulation bonne à penser. Seize chercheuses et chercheurs ont affronté des questions parfois hautement polémiques dans l’espace public – français en particulier. Elles et ils proposent différents points de vue sur la manière d’appréhender cette relation triangulaire. Elles et ils l’observent dans les assignations et les catégorisations, les mobilisations, les marques désirables et indésirables, tout en restant réceptifs à saisir cette triangulation là où l’on s’y attendrait moins. Cette réflexion collective appelle donc à penser la fluidité entre des appartenances qui se co-construisent, s’incluent et parfois s’excluent, au sein des rapports sociaux de domination. Elle témoigne de l’émergence d’un champ scientifique en construction.

 

 

TABLE DES MATIÈRES

Introduction générale

Religieux, race, ethnicité. Au croisement des marques in-désirables

Simona Tersigni, Claire Vincent-Mory, Marie-Claire Willems

Articulations historiques du religieux, de la race et de l’ethnicité

Évitements et entrecroisements épistémologiques. À propos des relations entre le religieux et les relations interethniques dans les sciences humaines et sociales (Simona Tersigni et Claire Vincent-Mory)

Les religions monothéistes confrontées à la « race » (XVe-XXIe siècle). Quelques pistes de réflexion et de recherche (Vincent Vilmain)

Recomposition idéal-typique des modalités ethnicité/race et religion. Soninké, noir, musulman. Entre imbrication et totalisation (Mahamet Timera)

Racialiser la religion, Séculariser l’Empire. Sécularisme, conversion et citoyenneté en Algérie coloniale (Mohamed Amer Meziane)

Ethnicisation de l’islam et racialisation des musulmans dans le répertoire islamophobe d’Oriana Fallaci (Bruno Cousin)

Minorisation et médiations religieuses dans les arènes publiques

Religiosités entre étatisation et réappropriation populaire. Les cérémonies de Âshurâ en Iran (Sepideh Parsapajouh)

La construction du prestige parmi les églises pentecôtistes gitanes en Espagne (Manuela Cantón Delgado)

La spectacularisation des appartenances, entre ethnicisation et racisation du religieux (Monika Salzbrunn)

La construction de l’altérité portugaise entre religion et ethnicité. Ethnographie d’un pèlerinage catholique (Guillaume Étienne)

Plus qu’une religion ? Des rapports du mormonisme aux concepts de race, d’ethnie et de culture (Chrystal Vanel)

 Logiques ordinaires et rituelles de la (dés)ethnicisation et de la (dé)racisation

La diversité culturelle au sein du protestantisme français. Enjeux de pouvoir et jeux de catégorisation ethnico-religieuse (Gwendoline Malogne-Fer)

Convertir l’Europe : des effets contrastés de la race dans le discours évangélique afro-français (Sarah Demart)

Comprendre la racialisation du religieux. Les convertis blancs à l’islam en France et aux États-Unis comme cas d’étude atypique (Juliette Galonnier)

Cesser d’être musulman.e.s. Décompositions et recompositions en jeu (Marie-Claire Willems)

Nouvelles images de pretos-velhos. Significations et enjeux contemporains de la racialisation de l’umbanda (Marina Rougeon)

Postface (Anne Raulin)