Archives de catégorie : Publications

Sociologues en quête de religion

L’ouvrage Sociologues en quête de religion, dirigé par Céline Béraud, Bruno Duriez et Béatrice de Gasquet vient de paraitre aux Presses Universitaires de Rennes

Cet ouvrage collectif fait suite au colloque AFSR 2014 « Le religieux dans les sciences sociales en France : une légitimité problématique ».


Alors que certaines manifestations religieuses se trouvent au cœur de l’actualité et qu’elles suscitent des débats passionnés, comment expliquer le peu d’intérêt apparent des sociologues pour le religieux, qui était pourtant un objet central chez les « pères fondateurs » de la sociologie ? Est-ce parce que le religieux n’est pas vu ou parce qu’il est évité ? Est-il encore considéré comme voué à disparaître ? Une telle situation ne s’explique-t-elle pas également par l’isolement de la sociologie des religions par rapport aux autres sociologies spécialisées ? C’est à ces questions que cet ouvrage s’attache à répondre.


Vous trouverez sur le site des Presses Universitaires de Rennes une présentation détaillée de l’ouvrage.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4734

Ont également contribué à cet ouvrage Amandine Barb, Pierre Bréchon, Nicolas Commune, Baptiste Coulmont, Guillaume Cuchet, Claire de Galembert, Jean-Pascal Gay, François Héran, Danièle Hervieu-Léger, Pierre Lassave, Olivier Martin, Lionel Obadia, Philippe Portier, Corinne Rostaing, Charles Soulié et Mahamet Timéra.


Rémy Bethmont et Martine Gross (dir.) Homosexualité et traditions monothéistes : vers la fin d’un antagonisme?

Les actes du colloque organisé en mars 2015 à l’Université de Paris 8 et à l’EHESS viennent de paraitre.

L’idée que le christianisme, le judaïsme ou le l’islam puissent tenir un discours autre que négatif sur l’homosexualité a longtemps semblé impensable. Pourtant depuis plusieurs décennies, d’abord dans le monde anglo saxon puis dans des pays comme la France, on observe des évolutions notables au sein des confessions chrétiennes, musulmanes et juives sur la question de l’homosexualité.

Cet ouvrage collectif donne un aperçu des différents niveaux sur lesquels s’opère l’avènement d’une nouvelle place donnée aux homosexuels dans les traditions monothéistes : identitaire, doctrinal, herméneutique, historiographique et liturgiques.

Sommaire

Préface, par Philippe Portier

Introduction, par Rémy Bethmont et Martine Gross

I. Identités religieuses et LGBT: du conflit à la réconciliation

Chapitre 1 : Quand la religion rencontre la sexualité  vers une autre histoire par Andrew Kam-Tuck Yip

Chapitre 2 : Les stratégies sociales de Queer Muslims en France, par Jean-François Brault

Chapitre 3 : Réconcilier christianisme et homosexualité. Histoire et politique de l’identité du mouvement David & Jonathan en France, par Mickaël Durand

Chapitre 4: La «pratique de l’homosexualité» et la Communion anglicane : considérations théologiques et identitaires par Mark Chapman

Chapitre 5: Intersexuation, transsexualité et homosexualité en pays d’islam, par Corinne Fortier 

Chapitre 6 : « Sexe, mensonges et littérature » : la place des homosexualités et des islamités dans les productions littéraires marocaines, par Jean Zaganiaris

II. Les traditions herméneutiques en question
Chapitre 7 : Les lignes qui quadrillent Sodome : sexualité, espace, hétérotopie en Genèse 19, par Christopher Meredith

Chapitre 8: Amitié entre hommes et homosexualité: historique de la réception de l’épisode biblique de David et Jonathan, par James E. Harding

Chapitre 9: La Torah queer: l’appropriation de la Révélation par les midrashim LGBTQ, par Jill Hammer

Chapitre 10 : Concilier unité de référence et diversité de convictions: exégèse biblique et homosexualité dans les Églises protestantes françaises, par Anne-Laure Zwilling
III. Réappropriations de l’histoire religieuse

Chapitre 11: Le «vice sodomite» au Moyen Âge. Contribution à une histoire des homosexuels, par Didier Lett

Chapitre 12 : Élaboration doctrinale, pression normative et agency individuelle: les ambiguïtés du discours théologique catholique de l’époque moderne face à l’homosexualité masculine, par Jean-Pascal Gay

Chapitre 13 : Amour et relations humaines : Une lecture de Jeremy Taylor et des théologiens carolins, par David Jasper

IV. Réappropriations de la tradition liturgique

Chapitre 14: Sacrements de l’hospitalité et rites accompagnateurs de vie : l’expérience liturgique des paroisses et des groupes inclusifs, par Jean Vilbas

Chapitre 15 : Catholiques pratiquant-e-s et marié-e-s en couple de même sexe, par Céline Béraud

Chapitre 16 : Mariage juif et kidouchin : des cérémonies queer ou égalitaires ?, par Rebecca Alpert

Vous pouvez télécharger ici la :  Table des matières

Parution : De la religion en prison

De la religion en prison

par Céline Béraud, Claire de Galembert et Corinne Rostain, Presses Universitaires de Rennes, 2016, coll. Sciences des religions.

Cette recherche sociologique, basée sur deux ans d’enquête de terrain au sein des prisons  françaises, englobe toutes les religions et se décentre du versant le plus exceptionnel ou spectaculaire du religieux pour embrasser ses manifestations ordinaires. Elle met au jour la façon dont l’administration gère les cultes. Elle donne des clés pour comprendre la façon dont les personnes détenues mobilisent – ou non – la religion et les rôles que peuvent tenir les aumôniers en la matière.

Avec le soutien de l’Institut universitaire de France et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), laboratoire ISP-UMR 7220.

Sommaire et bon de commande

Les géométries variables de la laïcité

• Insolite laïcité pénitentiaire

• Renaissance d’une politique du culte

• Variations locales

L’opium du prisonnier ?

• Les secours du religieux

• Une ressource relative

• La religion qui contraint

Les aumôniers : alliés des détenus ou de l’administration ?

• Quand l’aumônerie se réinvente

• Des tiers dans la détention

• Outil de gouvernement de la prison ?

Religions en Questions: Ben Hounet, Lefranc, Puccio-Den (dirs.), « Justice, religion, réconciliation »

JUSTICE, RELIGION, RÉCONCILIATION

Sous la direction de Yazid ben Hounet, Sandrine Lefranc, Deborah Puccio-Den

Comment le langage religieux fournit-il un cadre pour les situations postérieures à une période de violence ? Les contributions analysent ce phénomène à travers de nombreux exemples (Algérie, Maroc, Chili, Israël-Palestine). Protégés par la spécificité de leur langue, ces acteurs la déforment au gré d’interactions avec des acteurs venus d’autres mondes, ou de leurs activités dans d’autres secteurs, au premier rang desquels l’arène politique.

ISBN : 978-2-343-03311-2 • 15 septembre 2014 • 206 pages • 19,95 €

Commander le livre directement auprès de L’Harmattan

 

Religions en Questions: Emma Aubin-Boltanski, Anne-Sophie Lamine, Nathalie Luca (dirs.), « Croire en actes »

CROIRE EN ACTES: Distance, intensité ou excès? Sous la direction d’Emma Aubin-Boltanski, Anne-Sophie Lamine, Nathalie Luca Cet ouvrage explore le « croire en actes » dans le religieux et à ses frontières. Ce n’est pas la croyance en tant qu’ensemble supposément cohérent et inamovible de pratiques et de dogmes, mais le croire comme engagement relationnel, comme système d’actions et comme processus dynamique qui constitue l’objet des différentes contributions ici présentées. Par « croire », est entendue une large diversité de comportements qui, en fonction des contextes et des époques, supposent une attitude et un objet de croyance ou qui, au contraire, ne s’appuyant sur rien de tel, sont eux-mêmes déclencheurs d’engagement ; en somme une activité complexe et réflexive qui, bien souvent, s’accompagne d’un travail de justification et de rationalisation.Trois thématiques sont privilégiées. Celle de la performativité et de la métaphore, d’abord, ce qui permet de porter attention aux oscillations et au processus de (dé)métaphorisation des discours et des pratiques. Le croire est ensuite analysé sous l’angle de ses oscillations, en portant attention aux temporalités ordinaires, aux doutes et aux moments de relâchement qui le caractérisent y compris lorsqu’il semble intensif ou encore paraît s’inscrire dans une perspective probabiliste. Il est approché sous l’angle de ses diverses dimensions et niveaux d’intensification. Il apparaît alors multidimensionnel, capable d’ajustements entre valeur et doctrine, de redéinitions ou de radicalisation. Pour mieux appréhender la pluralité de traitements du sujet, les approches cognitivistes et pragmatistes sont aussi mises en regard. En conclusion, est proposée une discussion et une articulation des paradigmes. Ont collaboré à cet ouvrage : Emma AUBIN-BOLTANSKI, Prisca BOUILLET, Pierre BRÉCHON, Gérald BRONNER, Nour FARRA-HADDAD, Jeanne FAVRET-SAADA, Claudine GAUTHIER, Roberte HAMAYON, Anne-Sophie LAMINE, Nathalie LUCA,  Séverine MATHIEU, Violaine MÉZIÈRE, Lionel OBADIA, Albert PIETTE, Christine RODIER. ISBN : 978-2-343-03393-8 • juin 2014 • 234 pages • 21,85 € Commander le livre directement auprès de L’Harmattan