Amandine BARB Entre Dieu et César, Histoire politique des accommodements religieux aux Etats-Unis (publication)

Amandine Barb vient de publier un livre issu de sa thèse de science politique soutenue en 2013 à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Des dirigeants d´entreprises qui contestent, au nom de leurs croyances religieuses, une loi fédérale les obligeant à prendre en charge les moyens de contraception de leurs employées ; un boulanger chrétien du Colorado qui refuse de préparer le gâteau de mariage d´un couple homosexuel, en violation de la législation antidiscriminatoire de l´État ; une prison de l´Arkansas qui, pour des raisons d´hygiène et de sécurité, interdit à un détenu musulman de se laisser pousser la barbe, conformément à ses convictions religieuses… Ces conflits entre lois et obligations de conscience, et les demandes sous-jacentes d´accommodements de la part des individus ou des groupes concernés sont devenus au début du xxie siècle, dans un contexte de diversification et de politisation des identités confessionnelles, l´un des principaux enjeux des rapports entre l´État et la religion aux États-Unis. Alors que l´administration Trump a déjà entrepris de renforcer les « droits de la conscience », notamment dans le domaine de la santé, cet ouvrage propose une histoire politique des conflits entre loi et religion outre-Atlantique. À travers une analyse de la façon dont les autorités publiques ont géré les demandes d´accommodements depuis la période coloniale, l´auteure interroge les frontières fluctuantes de la liberté de conscience aux États-Unis et met en évidence les transformations historiques du modèle américain de séparation entre l´Église et l´État.

la Table des Matières est accessible à partir du site de l’éditeur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.