Parution : De la religion en prison

De la religion en prison

par Céline Béraud, Claire de Galembert et Corinne Rostain, Presses Universitaires de Rennes, 2016, coll. Sciences des religions.

Cette recherche sociologique, basée sur deux ans d’enquête de terrain au sein des prisons  françaises, englobe toutes les religions et se décentre du versant le plus exceptionnel ou spectaculaire du religieux pour embrasser ses manifestations ordinaires. Elle met au jour la façon dont l’administration gère les cultes. Elle donne des clés pour comprendre la façon dont les personnes détenues mobilisent – ou non – la religion et les rôles que peuvent tenir les aumôniers en la matière.

Avec le soutien de l’Institut universitaire de France et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), laboratoire ISP-UMR 7220.

Sommaire et bon de commande

Les géométries variables de la laïcité

• Insolite laïcité pénitentiaire

• Renaissance d’une politique du culte

• Variations locales

L’opium du prisonnier ?

• Les secours du religieux

• Une ressource relative

• La religion qui contraint

Les aumôniers : alliés des détenus ou de l’administration ?

• Quand l’aumônerie se réinvente

• Des tiers dans la détention

• Outil de gouvernement de la prison ?

Colloque 2016 de l’AFSR :  » Entre indifférence religieuse et athéisme militant »

Lundi 1er et mardi 2 février 2016 – CNRS, 59-61 rue Pouchet, Paris 17e

Lundi 1er février, 10 h – 12 heures

  • Anne-Laure Zwilling, DRES, CNRS / Université de Strasbourg : Introduction

Entre histoire et concepts

Présidente de séance : Céline Béraud, Université de Caen, présidente de l’AFSR

  • François Dingremont, EHESS Historicité du « troisième homme ». Athéisme et indifférence depuis l’Antiquité
  • Jean Baubérot, GSRL Laïcité, athéisme, indifférence religieuse: quelques pistes de sociologie historique
  • Lionel Obadia, Université Lyon 2, LARHRA Quelle anthropologie pour quel athéisme ? Au-delà des Writing Cultures et du Postcolonialisme

Midi : Assemblée Générale de l’AFSR

Lundi 1er février, 14 h 30 – 17 h 30

Terrains français

Président de séance : Philipe Portier, EPHE / GSRL

  • Raphaël Liogier, Sciences po Aix-en-Provence / CHERPA Le mythe hypermoderne de l’incroyance bouddhiste
  • Raul Magni-Berton, Université Grenoble Alpes, Sciences po Grenoble / PACTE L’athéisme des scientifiques français : comment l’expliquer?
  • Marion Maudet, EHESS, IRIS et GSRL Sans religion, indifférent-e-s, catholiques affirmés : quels positionnements dans le domaine de l’intime ? A partir des enquêtes sur la sexualité en France
  • Sebastian Roché, CNRS, Sciences po Grenoble / PACTE Indifférence et implication religieuses : quels effets sur la confiance aux institutions publiques ? Enquête auprès des adolescents

17 h 30 Pot offert par l’AFSR

Mardi 2 février 9 h – 13 h

Perspectives comparées dans différentes aires culturelles

Président de séance : Dominique Iogna-Prat, EHESS, CéSor

  • Philippe Martin, Université Lyon 2, LARHRA / ISERL L’athéisme naît-il au 18e siècle ?
  • Hsin-Tien Chuang, EHESS, CéSor L’ « athéisme » des Chinois, de Niccolò Longobardo S.J. (1565-1655) à aujourd’hui
  • Soufian Al Karjousli, EMAM/CITERES, Université de Tours Les visions plurielles de l’athéisme dans le monde arabo-musulman
  • Pierre Bréchon, Université Grenoble Alpes, Sciences po Grenoble / PACTE Sociologie des athées et des indifférents en Europe • Nathalie Caron, Université Paris-Sorbonne L’indifférence religieuse existe-t-elle aux Etats Unis ?

Mardi 1er février, 14 h – 17 h 30

Terrains étrangers et européens

Président de séance : Philippe Martin, Université Lyon 2, LARHRA / ISERL

  • Emilie Pontanier, Lisst-Cas, Université Toulouse Jean Jaurès Indifférence religieuse et athéisme, ou le choix d’une école laïque en Tunisie
  • Eva Patzelt, Département d’études germaniques de la Sorbonne Enseigner l’athéisme : les dilemmes d’une discipline est-allemande, entre indifférence et ambitions
  • Bérengère Massignon, GSRL La Fédération humaniste européenne : un athéisme organisé et militant auprès des institutions européennes
  • Louis-Léon Christians, Université Catholique de Louvain, RSCS Irréligion individuelle ou d’Etat : les ambiguïtés de la jurisprudence européenne
  • Philippe Portier, EPHE / GSRL Synthèse du colloque

Colloque organisé par Pierre Bréchon, Lionel Obadia, Anne-Laure Zwilling

Télécharger le bulletin d’inscription : Bulletin d’inscription 2016

L’entrée est gratuite pour les adhérents de l’AFSR ; la cotisation pourra s’effectuer sur place. Pour les non-adhérents : 15 euros (étudiants – demandeurs d’emploi : 10 euros). Les journalistes titulaires de la carte de presse sont dispensés de droit d’entrée au colloque.

Césor Dres GSRL LARA Pacte

 

 

PARUTION : LE RELIGIEUX SUR INTERNET

 

LE RELIGIEUX SUR INTERNET

Sous la direction de Fabienne Duteil-Ogata, Isabelle Jonveaux, Liliane Kuczynski et Sophie Nizard

Collection Religions en questions

Image religieux InternetLa multiplication des sites et blogs religieux – toutes religions confondues – contribuent à redéfinir les conceptions traditionnelles du temps et de l’espace, les rapports entre centre et périphéries et les relations de pouvoir, d’autorité et de genre. Les pratiques, les identités, la notion de communauté se recomposent sans cesse. Ce livre, le premier en français sur ce sujet, se propose d’évaluer et d’analyser ces transformations.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=48703

 

« Indifférence religieuse et athéisme » – Appel à communications

Indifférence religieuse et athéisme – Colloque de l’AFSR

Paris – 1 et 2 février 2016

Appel à communications

Les spécialistes de sciences sociales des religions se focalisent souvent sur leurs objets spécifiques, en oubliant d’interroger le phénomène de la non religion. Or, on ne peut comprendre les phénomènes religieux dans les sociétés contemporaines sans prendre en compte leur contestation (l’anti-religion) et les manifestations d’indifférence religieuse, malgré la difficulté à construire une science de l’irréligion – difficulté qu’il conviendra aussi d’analyser. Du fait de la perte d’influence sociale des religions instituées, du fait encore de l’individualisation des croyances et de la montée des incertitudes dans nombre de domaines, au premier rang desquels le domaine religieux, la non religion et la religion incertaine semblent notablement se développer. À la question, classique, de la socialisation à une religion semble ainsi s’ajouter celle d’une socialisation à l’incroyance. Dans un tel contexte, réfléchir sur la non religion, l’athéisme et l’indifférence religieuse devient un enjeu majeur pour les sociologues du religieux, pour l’ensemble des sciences sociales, et pour toutes celles et ceux qui souhaitent mieux comprendre l’évolution des sociétés. Tel est l’objet de ces deux jours de colloque. Le présent appel à communication invite les chercheurs et enseignants intéressés à proposer une intervention. Nous souhaitons aborder le sujet en trois temps. Lire la suite

Colloque : L’expression du religieux dans la sphère publique – Comparaisons Internationales

Rel2

Colloque organisé par l’Institut européen en sciences des religions (IESR-EPHE), le Ministère de l’intérieur et le Ministère des affaires étrangères et du développement international.

Les évènements tragiques de janvier 2015 ont relancé un débat déjà très vif en France sur la laïcité et l’appréhension du fait religieux. Dès 2014, l’actualité jurisprudentielle a été particulièrement dense concernant les revendications religieuses (jugement définitif de l’affaire Baby Loup, arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme sur le voile intégral, jugement de la cour administrative d’appel de Lyon sur l’alimentation halal en prison).

C’est pourquoi il est apparu opportun de donner une profondeur académique à ces questions, afin de contribuer à une meilleure compréhension des enjeux et à la sérénité du débat public.

L’objet de ce colloque est donc d’évoquer les questions nouvelles posées par l’expression du religieux dans la sphère publique. Il s’agit d’aborder les aspects philosophiques, juridiques et sociologiques de cette thématique transverse au regard de la liberté de conscience et de religion au cœur du principe de laïcité.

La dimension internationale donnée à ce colloque permet d’élargir la perspective au-delà du système français en mettant en exergue, le cas échéant, la diversité des pratiques de certains pays, proches de la France culturellement ou par leur forme d’organisation des relations entre l’Etat et les religions, mais qui proposent des modèles alternatifs (Allemagne, Angleterre, Belgique, Canada, Turquie).

Le colloque s’articule autour de 4 thématiques qui donneront lieu à des exposés et des tables rondes :
-la sphère de l’Etat et les contours de la neutralité de l’Etat dans les sociétés démocratiques,
-la sphère de la société et la régulation des manifestations religieuses dans l’espace public,
-la sphère de l’éducation et ses particularités,
-la place des croyants dans des sociétés européennes de plus en plus sécularisées.

Le public visé concerne les hauts fonctionnaires, universitaires, cadres d’entreprises impliqués dans les questions liées à la diversité, journalistes spécialisés, etc.

Source et programme sur le site de l’IESR : http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/index7219.html