Archives par étiquette : variable religieuse

COLLOQUE « PARTIS POLITIQUES ET RELIGIONS (XXE-XXIE SIÈCLES) » – 6-7 février 2017

PARTIS POLITIQUES ET RELIGIONS (XXE-XXIE SIÈCLES)

Colloque annuel de l’ASSOCIATION FRANÇAISE DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS,    organisé par Myriam Aït-Aoudia (Centre Émile Durkheim – Sciences Po Bordeaux),         Philippe Portier (GSRL – EPHE), Yann Raison du Cleuziou (Centre Émile Durkheim – Université de Bordeaux)

Cnrs, 59-61 rue Pouchet, Paris 17e

LUNDI 6 FÉVRIER, 9 H – 12 H

  • Myriam Aït-Aoudia (Sciences Po Bordeaux – CED) et Yann Raison du Cleuziou (Université de Bordeaux – CED) : Introduction

09 h 30 – 12 h.  La variable religieuse dans le vote

Présidence : Myriam Aït-Aoudia. Discutant : Vincent Tiberj  (Sciences Po Bordeaux– CED)

  • Pierre Bréchon (Sciences Po Grenoble – PACTE) :

La religion explique-t-elle les attitudes politiques ? Ce que les enquêtes ISSP dans huit pays d’Europe occidentale permettent de conclure.

  • Fatima Khemilat (IEP Aix-en-Provence – CHERPA) :

Le vote musulman : une appellation d’origine non contrôlée ? Petite cartographie du rapport ordinaire au politique des français.es de confession musulmane.

  • Alia Gana (CNRS/IRMC/LADYSS/Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne) et Gilles Van Hamme (Université Libre de Bruxelles) :

La territorialité du vote ‘‘islamiste’’  en Tunisie. Enseignements d’une analyse de géographie et de sociologie électorale des scrutins de 2011 et 2014.

  • Blandine Chelini-Pont (Université Aix-Marseille – GSRL), Marie Gayte-Lebrun (Université de Toulon – BABEL) :

« God’s Own Party’’ ? Républicains, démocrates et vote religieux à l’aube du XXIe siècle.

12h. – Assemblée générale de l’AFSR

14  h 30 – 17 h 30.  La ressource religieuse dans la construction des entreprises partisanes

Présidence : Philippe Portier (EPHE – GSRL). Discutante : Florence Haegel (Sciences Po Paris – CEE)

  • Anna Grasso (IEP Aix-en-Provence – CHERPA) :

L’utilisation de la ressource religieuse par un parti « laïque » dans la Tunisie de l’après-révolution.

  • Erminia Chiara Calabrese (IREMAM – LABEX MED)

« al-iltizam al-kamil » (L’engagement totalisant) : pratiques et rituels religieux dans la construction d’une communauté partisane. Le cas du Hezbollah libanais.

  • Alain Dieckhoff (Sciences Po Paris – CERI)

En quel sens les partis religieux juifs sont-ils religieux ?

  • Vincent Soulage (EPHE -GSRL)

Quand les partis socialistes parlaient théologie.

17 h 30.  Pot offert par l’AFSR

MARDI 7 FÉVRIER

9 h 30 – 12 h 30.  Socialisation religieuse et engagement partisan

Présidence : Céline Béraud (EHESS – CéSor). Discutant : Bruno Duriez  (CNRS – CLERSE)

      • Guillaume Letourneur (Université Paris I Panthéon-Sorbonne – CESSP)

Réseaux traditionalistes et extrême droite en France depuis les années 1980 : le cas de la fédération FN de la Mayenne.

      • Franck La Barbe (Université de Montpellier – CRISES)

Une équation impossible ? Les protestants évangéliques et l’engagement en politique. Analyses de quelques données anthropologiques.

      • Eric Meyer (EHESS – CEIAS)

Le processus de politisation des moines bouddhistes sri lankais, 1946-2015.

      • Bayram Balci (Sciences Po Paris – CERI)

Entre mysticisme et politique : transformations du mouvement de Fethullah Gülen.

 14 h – 17 h 30.  Les autorités religieuses et la régulation des partis politiques

Présidence : Marie Balas (Université de Strasbourg – DynamE). Discutant : Jean-Paul Willaime (EPHE – GSRL)

      • Pierre Prud’homme (Université Aix-Marseille – Institut des Mondes Africains)

L’islam en politique, un signifiant flottant ? Ernesto Laclau au Mali, ou les limites du « religion et politique ».

      • Clément Steuer (Le Caire – CEDEJ), Naima Bouras (Le Caire – CEDEJ)

Politisation comparée des tissus associatifs religieux dans l’Égypte post-révolutionnaire.

      • Franco Garelli (Université de Turin)

Les modalités de l’encadrement et l’influence des autorités catholiques sur la Démocratie Chrétienne en Italie.

      • Yann Raison du Cleuziou (Université de Bordeaux – Centre Emile Durkheim)

Les catholiques observants et la construction du vote catholique légitime durant les primaires de la droite et du centre.