Archives par étiquette : chrétien

Colloque « Homosexualité et traditions monothéistes »

colloque_homo_imageAvec le soutien de l’AFSR, se tiendra les 16 et 17 mars prochains un colloque sur le thème de « Homosexualité et traditions monothéistes », à l’Université Paris 8 Vincennes St Denis et l’EHESS, Paris.

 

On trouve, au sein des trois grands monothéismes, des mouvements, qui souhaitent reconsidérer la vision traditionnelle du genre et de la sexualité afin de pleinement inclure les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles (LGBT). Ces mouvements sont apparus depuis plusieurs décennies dans le monde anglophone mais aussi, plus récemment, dans d’autres aires linguistiques et culturelles, dont la France. Ils cherchent à montrer le caractère légitime, d’un point de vue chrétien, juif ou musulman, d’une relecture de la tradition religieuse. Ce colloque propose un état des lieux de ces mouvements, des processus et ressources sur lesquels ils s’appuient ainsi que des résistances auxquelles ils se heurtent.

Programme

Télcharger le programme du colloque (en français)

16 mars 2015 – Université Paris 8

8h30 – 9h  Accueil des participants

9h – 9h 30 Introduction

9h30-11h35 Complexités institutionnelles : Tensions, variations et occasions de renouvellement

  • Laurent Lemoine (Université Catholique d’Angers) : « Qui suis-je pour juger ? » Pape François. Un avenir neuf et différent pour les personnes homosexuelles dans l’Église catholique est-il une gageure ?
  • Mark Chapman (Université d’Oxford) : Homosexual practice and the Anglican Communion: A Case Study in Post-Colonial Theology.
  • Charles Carter (Université de Bordeaux 3) : The Mormon Church and LGBT Issues: Stepping Forward and Holding on to Traditions.
  • Marina Zuccon (EHESS) : Les Églises luthériennes et réformées européennes et l’agenda homosexuel.
  • Anne-Laure Zwilling (CNRS/Université de Strasbourg) : Exégèse biblique et homosexualité dans les églises protestantes françaises

11h35 – 12h: Pause

12h – 12h50 Mariage des couples de même sexe (1)

  • Philippe Portier (EPHE/CNRS) : L’Église catholique et le mariage pour tous.
  • Gwendoline Malogne-Fer (EPHE/CNRS) : Les Églises protestantes face au « mariage pour tous ».

12h50-14h15 Déjeuner

14h15-15h05 Mariage des couples de même sexe (2)

  • Céline Béraud (Université de Caen) : Catholiques pratiquant-e-s et marié-e-s en couple de même sexe.
  • Rebecca Alpert (Temple University, Philadelphia) : Queering Marriage Rituals? Gay and Lesbian Jews and Homonormativity.

15h05 – 15h30 pause

15h30-16h45 Identités en dialogue / Identités en conflit

  • Andrew Yip (Université de Nottingham) : Transgression and Transformation: Some Sociological Reflections on Lesbian and Gay Activism within Monotheistic Traditions.
  • Corinne Fortier (Collège de France) : Transsexuels en islam et dans les pays musulmans.
  • Jean Zaganiaris (Ecole de Gouvernance et d’Économie de Rabat) : « Sexes, mensonges et littérature » : la place des homosexualités et des islamités dans les productions littéraires marocaines.

19h : diner avec intervenants et présidents de séance

17 mars 2015 – EHESS

9h-10h40h Inclusion et exclusion LGBT dans l’histoire religieuse de l’Occident

  • Didier Lett (Université Paris-Diderot) : « Le vice sodomite ». Christianisme et tolérance sociale au Moyen Âge ?
  • Jean-Pascal Gay (Université de Strasbourg) : De la mise en doctrine des actes homosexuels dans la théologie catholique moderne. Logique savante et réversibilité de la doctrine.
  • James Harding (Université d’Otago, Nouvelle-Zélande) : David & Jonathan: Male Friendship and Homosexuality: Soundings in Reception History
  • Chris Meredith (Université de Winchester) : Technologies of the Line: Sodom, City of Interpreters (Genesis 19).

10h40-11h15 Pause

11h15-12h30: Ressources des monothéismes pour l’inclusivité (1)

  • James Alison (auteur): The Spirit’s Moving Force: The Resources for Gay Transformation Internal to the Monotheisms and the Case of Catholicism.
  • Jill Hammer (Academy for Jewish Religion, Yonkers, New York): Queering the Torah: The Role of LGBT Midrash in claiming Revelation.
  • Steven Greenberg (National Jewish Center for Learning and Leadership, New York): Limping into the Light: Textual, Conceptual and Pragmatic Strategies for a Queer Orthodoxy.

12h30-14h30 Déjeuner

14h30- 15h30 Ressources des monothéismes pour l’inclusivité (2)

  • Delphine Horvilleur (Mouvement Juif Libéral de France) : C’est une abomination… Mais qu’est-ce qu’une abomination ?
  • David Jasper (Université de Glasgow): Jeremy Taylor’s Theology Viewed in the Context of the Contemporary Understandings of Homosexuality.

15h30-16h Pause

16h-17h15 Groupes et mouvements LGBT confessionnels

  • Mickael Durand (Sciences-Po) : Réconcilier christianisme et homosexualité. Histoire et pratiques de David et Jonathan, association d’homosexuel·le·s chrétien·ne·s.
  • Jean-François Brault (EHESS/EPHE) : Les stratégies sociales d’individus musulmans sexuellement minoritaires dans la France contemporaine.
  • Jean Vilbas (docteur en théologie) : Sacrements de l’hospitalité et rites accompagnateurs de vie: l’expérience liturgique des paroisses et des groupes inclusifs

 

Contacts

Lire en SSR: Giovanni Careri, « La torpeur des Ancêtres »

En association avec les Cercles de formation de l’EHESS et les éditions de l’EHESS, a été organisée le 7 mai 2014 une séance de Lire en Sciences Sociales des Religions autour de l’ouvrage de Giovanni Careri, La torpeur des Ancêtres. Juifs et chrétiens dans la chapelle Sixtine (Paris, Ed. de l’EHESS, 2013), avec pour discutant-e-s Emanuele Coccia, Danièle Hervieu-Léger et Isabelle Saint-Martin.
Une vidéo de la séance est disponible en cliquant sur le lien suivant :
https://www.canal-u.tv/video/ehess/1_juifs_et_chretiens_dans_la_chapelle_sixtine.14943

Religions en Questions: Nathalie Luca, « Croire et en rêver »

JPEG - 40.5 ko

Y CROIRE ET EN RÊVER. Réussir dans le marketing relationnel de multiniveaux
Nathalie Luca

Dans les années 1960, aux États-Unis, des entrepreneurs chrétiens se sont élevés contre un capitalisme qu’ils jugeaient inhumain, et ont bâti des entreprises dont le mot d’ordre était la compassion : compassion vis-à-vis de la terre-mère saccagée pour des bénéfices immédiats, vis-à-vis de l’être humain exploité pour le bien-être de quelques-uns. Ils voulaient ramener les valeurs d’amour, de respect, d’entraide du christianisme au cœur de leur management, sans remettre en cause l’idée de profit. Le protestant américain n’a-t-il pas toujours vu dans la réussite le signe de l’élection divine ?

Le marketing relationnel de multiniveaux est né de cet idéal chrétien, avant de se répandre à travers le monde où il s’est transformé, délaissant parfois l’héritage protestant au profit d’autres idéaux – religieux ou non. Il est aujourd’hui en plein essor, bien que peu connu en France. Il s’agit d’un mode d’organisation de la vente directe qui permet aux vendeurs de recruter d’autres vendeurs et d’être en partie rémunérés par une commission sur les ventes des recrues. Des réseaux de distributeurs se forment de la sorte et se développent sur la scène internationale, en particulier dans les périodes de crises économiques.

Le multiniveau permet d’aborder bien des questions qui se posent à nos sociétés : construction des identités, mondialisation des échanges, transnationalisation des réseaux, engagement dans le monde entrepreneurial, liens entre le monde entrepreneurial et le religieux. Pour Nathalie Luca, il est une entrée surprenante et passionnante pour construire une anthropologie du Croire.

L’auteure

Nathalie Luca est anthropologue, directrice de recherche au CNRS. Elle est directrice adjointe du Centre d’Études Interdisciplinaires des Faits religieux (EHESS/CNRS) et corédactrice en chef des Archives de Sciences Sociales des Religions. Elle est notamment l’auteur de : Le salut par le foot. Une ethnologue chez un messie coréen (1997), Individus et pouvoirs face aux sectes (2008) et Les sectes (2011).

Table des Matières

Prologue
Introduction
- PREMIÈRE PARTIE
DU CAPITALISME DE LA COMPASSION AU MULTINIVEAU
I. De l’éthique protestante au capitalisme de la compassion : les débuts du multiniveau
II. Le multiniveau : un modèle capitaliste alternatif ?
III. Construire son réseau
IV : Le marketing relationnel et le New Age

- DEUXIÈME PARTIE
LE MULTINIVEAU A L’ECHELLE INTERNATIONALE
I. Les acteurs de la transnationalisation du multiniveau
II. Du rôle du pentecôtisme dans l’essor puis la remise en cause du multiniveau en Corée du Sud
III. De l’implantation du multiniveau en Haïti : l’histoire d’un échec
IV. Étapes de la professionnalisation du multiniveau en France : de l’ancrage religieux à l’ancrage sportif

- TROISIÈME PARTIE
CROIRE POUR MIEUX RÉUSSIR
I. Les congrès en multiplex
II. Quelques pistes d’analyse pour mieux comprendre la fonction des congrès
III. Un nouveau regard sur soi et sur les autres
IV. Le multiniveau : quelle vigilance ?
Conclusion

juin 2012 – 222 pages – ISBN : 978-2-296-99256-6 – Prix : 22.00 €

Commander l’ouvrage directement auprès de l’Harmattan

Prix de Thèse 2011: Elena Zapponi, « Marcher vers Compostelle »

Collection-ZapponiMARCHER VERS COMPOSTELLE. Ethnographie d’une pratique pèlerine
Elena Zapponi (préface de D. Pelletier)

« La gracia, es caminando », « la grâce, c’est la marche sur le Chemin », comme le dit une pèlerine croisée sur la route de Santiago, en Espagne. Cet ouvrage est à la fois une enquête et un récit. Il constitue la première véritable enquête ethnographique sur le Chemin de Compostelle. Pour cela l’anthropologue s’est faite pèlerine, marchant et observant, interrogeant de nombreux pèlerins. Puis elle a pris l’habit de l’hospitaliera, participant à leur accueil dans plusieurs gîtes d’étape. Il en résulte un récit particulièrement vivant, une intrigue qui entraîne le lecteur dans la découverte d’une pratique contemporaine du pèlerinage dans laquelle se côtoient des catholiques apostoliques romains, des chrétiens sur mesure, des croyants à la carte et des non croyants. Mais l’intrigue, c’est aussi de repérer comment coexistent la manière catholique de pèleriner, inscrite dans l’histoire longue et régulée par l’institution ecclésiale avec une manière non religieuse, une ascèse sécularisée qui se vit dans l’instant de la marche, dans la communion avec la nature et dans les rencontres en chemin. Dans tous les cas, la narratrice nous conduit à découvrir les diverses improvisations effectuées par les pèlerins sur un scénario de tradition catholique. Au-delà de l’idée de l’individualisation du croire, elle nous propose de regarder le Chemin comme la scène d’un théâtre, comme une sorte de Commedia dell’arte, où il n’est pas nécessaire d’être catholique pour être acteur. La fable de soi se produit alors en marchant, chacun en est le héros et choisit son rôle en chemin.

L’auteure

Elena Zapponi est assistante de recherche à la chaire d’anthropologie religieuse de l’Université La Sapienza de Rome. Après une thèse en sociologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, elle mène actuellement des recherches sur les syncrétismes religieux en Amérique Latine et notamment sur les évolutions de la santería cubaine. Elle est l’auteure de nombreux articles et de l’ouvrage Pregare con i piedi. In cammino verso FinisTerrae, Roma, Bulzoni, 2008.

ISBN : 978-2-296-56180-9 • juillet 2011 • 266 pages

Commander le livre directement auprès de L’Harmattan