Archives par étiquette : altérité

Séminaire « L’antisémitisme en France »

L’anti-judaïsme, ou le terme controversé propagé dans les années 1870 par Wilhelm Marr, l’antisémitisme, est l’une des plus complexes et souvent troublantes, formes de haine. Il couvre l’histoire, infecte des sociétés différentes, des mouvements religieux et philosophiques et même des civilisations. Au lendemain de la Shoah, certain-e-s soutiennent que l’antisémitisme illustre les limites des Lumières et de la modernité même. Des manifestations d’antisémitisme émergent dans de nombreux récits fondés sur des idéologies et sur des identités construites d’appartenance et d’altérité, comme la race et l’origine ethnique, les nationalismes et les anti-nationalismes. La série de séminaires proposés par l’ISGAP vise à explorer ce sujet dans un cadre interdisciplinaire, avec un large panel d’approches, de perspectives et de contextes régionaux. D’éminent-e-s spécialistes et chercheurs et chercheuses sont invité-e-s à présenter des communications dans un cadre informel.

L’Institut for the Study of Global Antisemitism and Policy (ISGAP), États-Unis, en coopération avec le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL)/ CNRS-EPHE, Paris (France) lance une série de séminaires en 2014/2015 sur l’antisémitisme contemporain. Ces séminaires se déroulent dans les locaux du GSRL/ EPHE, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris Cedex 17 ou du EPHE, Bâtiment Le France : 190, avenue de France – 75013 Paris. Merci de réserver par mail : gunther.jikeli@isgap.org

 

Programme 2014-2015

Télécharger le programme provisoire pour l’année 2014-2015

mercredi, 3 décembre 2014, 14–17h : séminaire inaugural

Allocution de bienvenue et ouverture : Philippe Portier, Directeur GSRL, EPHE

Charles Asher Small, Directeur ISGAP, Koret Distinguished Scholar, Hoover Institution, Stanford University : « L’urgence de développer des études critiques sur l’antisémitisme contemporain ».

Keynote : Prof. Robert S. Wistrich, Université hébraïque de Jérusalem, Directeur Vidal Sassoon International Center for the Study of Antisemitism (SICSA) : « L’antisémitisme et les Juifs en France, 2014 : la fin d’une époque ».

Discutante : Claudine Attias-Donfut, Centre Edgar Morin, CNRS-EHESS.

Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris

mercredi, 28 janvier, 18-19:30h : Daniel Sibony, écrivain, psychanalyste et professeur des universités : « L’énigme antisémite ». Discutante : Joëlle Allouche-Benayoun, GSRL/CNRS, Institut Élie Wiesel. Lieu : EPHE Salle 123, Bâtiment Le France, 190 av. de France, 75013 Paris

mercredi, 4 févr., 18-20h : Dr. Shalem Coulibaly, Senior Research Fellow ISGAP, New York : « Terrorisme acéphale, antisémitisme et Afro-Européens ». Discutante : Nicole Lapierre, Directrice de recherche émérite au CNRS, Centre Edgar Morin. Lieu : EPHE Salle 115, Bâtiment Le France, 190 av. de France, 75013 Paris

mardi, 10 février, 16-18h : Daniel Dayan, Institut Marcel Mauss, École des Hautes Études en Sciences Sociales) : « Antisémitisme et media ». Discutant : Paul Zawadzki, Université Paris I, GSRL. Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris

jeudi, 12 février, 16-18h : Jean-Yves Camus, Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) : « L’antisémitisme de la nébuleuse militante autour de Dieudonné M’Bala M’Bala et d’Alain Soral ». Discutant : Marc Hecker, IFRI. Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris

jeudi, 5 mars, 17-19h: L’antisémitisme dans les banlieues et les cités populaires: Didier Lapeyronnie, Paris-Sorbonne-Paris, CADIS (EHESS-CNRS); Iannis Roder, Mémorial de la Shoah, Collège Pierre de Geyter (Saint-Denis) . Discutante : Marie-Anne Matard-Bonucci, Professeure à Paris 8, membre de l’Institut universitaire de France. Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris

vendredi, 6 mars, 14-16h : Georges-Elia Sarfati, Sorbonne-Paris, professeur des universités : « Le nouvel antisémitisme et les rythmes de l’information ». Discutant-e : à annoncer. Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris

jeudi, 19 mars, 18-20h : Jacques Tarnero, chercheur à la Cité des sciences et de l’industrie (Paris) et documentariste français : « De la compassion pour les Juifs à la condamnation d’Israël ». Discutante : Rita Hermon-Belot, EHESS, CEIFR. Lieu : EPHE Salle 117, Bâtiment Le France, 190 av. de France, 75013 Paris

jeudi, 26 mars, 16-18h : Les sondages sur l’antisémitisme contemporain. Nonna Mayer, CEE, Sciences Po, CNRS : « Permanences et mutations des préjugés envers les juifs en France ». Dominique Reynié, Fondapol, Sciences Po : « L’antisémitisme dans l’opinion publique française ». Discutante : Martine Cohen, GSRL/CNRS. Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris

jeudi, 9 avril, 14-16h : Robert Misrahi, philosophe, professeur émérite à l’Université de Paris I (Sorbonne) : « L’âme captive des antisémites et leur émancipation ». Discutant-e-s : Claudine Attias-Donfut, Centre Edgar Morin, CNRS-EHESS et Paul Zawadzki, Université Paris I, GSRL. Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris

lundi, 13 avril, 18-20h : Gunther Jikeli, MMZ, GSRL, ISGAP: « L’antisémitisme chez les jeunes musulmans ». Discutant-e : à annoncer. Lieu : EPHE Salle 114, Bâtiment Le France, 190 av. de France, 75013 Paris

mardi, 14 avril, 14-16h : Paul Zawadzki, Université Paris I, GSRL : « Le saut dans la foi. Du vide vers le plein : dimensions des croyances fanatiques contemporaines ».  Discutant: Gérard Rabinovitch, Institut européen Emmanuel Levinas, CNRS, Université de Paris VII Denis Diderot. Lieu : GSRL, 59-61 rue Pouchet, 75849 Paris.

Président de séance et responsable scientifique : Gunther Jikeli, ISGAP, GSRL, MMZ, Daniel Sibony, écrivain, psychanalyste et professeur des universités.

Religions en Questions: Anne-Sophie Lamine, Françoise Lautman, Séverine Mathieu (dirs.), « La religion de l’autre »

Collection-LamineetalLA RELIGION DE L’AUTRE
Sous la direction de Anne-Sophie Lamine, Françoise Lautman et Séverine Mathieu

Les auteurs de cet ouvrage, anthropologues, sociologues et historiens montrent comment l’altérité religieuse se conjugue de l’intime au public, à travers des études de cas, telles que les couples mixtes, les relations de voisinage, la cohabitation de deux groupes religieux dans un quartier populaire ou encore la gestion politique de la diversité religieuse. Ces analyses nous conduisent dans des contextes variés : islams, judaïsmes, christianismes, ou nouveaux mouvements religieux.

ISBN : 978-2-296-06583-3 – octobre 2008 – 290 pages – 26 € – épuisé.

Trouver l’ouvrage dans le catalogue SUDOC

Religions en Questions: Bruno Duriez, François Mabille, Kathy Rousselet (dirs.), « Les ONG confessionnelles »

Collection-DuriezetalLES ONG CONFESSIONNELLES. Religions et actions internationales
Sous la direction de Bruno Duriez, François Mabille, Kathy Rousselet

Les auteurs de cet ouvrage, anthropologues, sociologues et historiens montrent comment l’altérité religieuse se conjugue de l’intime au public, à travers des études de cas, telles que les couples mixtes, les relations de voisinage, la cohabitation de deux groupes religieux dans un quartier populaire ou encore la gestion politique de la diversité religieuse. Ces analyses nous conduisent dans des contextes variés : islams, judaïsmes, christianismes, ou nouveaux mouvements religieux.

ISBN :978-2-296-04521-7- novembre 2007 – 284 pages – 26,5 € – épuisé.

Trouver l’ouvrage dans le catalogue SUDOC

Colloque 2007: La religion de l’autre

Colloque annuel de l’AFSR

organisé par Anne-Sophie Lamine, Françoise Lautman, Séverine Mathieu

5 et 6 février 2007

CNRS Site Pouchet, 59-61 rue Pouchet, 75017 Paris

Dans une société marquée par la pluralité socio-économique, culturelle et ethnique, comment cohabitent concrètement les ressortissants des différentes religions ? Quelles occasions a-t-on de s’apercevoir que le voisin, l’ami, le collègue, ou l’adversaire, pratique une religion : signes vestimentaires, pratiques culinaires, commerces spécialisés, décors ou bruits des fêtes, fréquentation et visibilité des lieux de cultes ? Quelles réactions cette perception engendre-t-elle : curiosité, sympathie, ou méfiance, répulsion, agressivité ?

La différence de religion, ou de confession, conditionne-t-elle le choix de la résidence (proximité des coreligionnaires ou du lieu de culte), du travail (shabbat, entreprise à recrutement ethnique) ou des loisirs (fêtes, mixité…) ? Quels sont les effets sociaux de ces renforcements identitaires ?

Comment les couples mixtes vivent-ils la différence maintenue de leurs appartenances, ou la conversion de l’un à celle de l’autre, que cette différence soit de confession ou de religion, ou ne soit plus pour l’un et l’autre qu’une référence sociologique ?

Sécularisation, tradition humaniste, tolérance religieuse ou souvi de la paix sociale conduisent à rechercher la connaissance des autres ? Quels sont les initiateurs de telles rencontres ? Quelles formes prennent-elles : cycles de conférences, invitations réciproques aux fêtes, manifestations publiques de solidarité ou de deuil ?

Nous nous proposons de réunir ethnologues et sociologues pour confronter nos connaissances sur les aspects vécus au niveau de la vie familiale, de l’école, de la vie de quartier, des relations locales des différents cultes, des diverses associations et des mouvements oecuméniques ou interreligieux… enfin de ce que représente la religion de l’autre.

 

Lundi 5 février 2007

De 9h à 12h

Ouverture par B. Duriez, président de l’AFSR et F. Lautman, présidente de la SEF

Introduction : A-S Lamine (UMB Strasbourg)

Les mariages mixtes : un lieu de rencontre ou de confrontation privilégié

  • Séverine Mathieu (EPHE-GSRL), Le judaïsme pour l’autre : quelle transmission dans les couples mixtes ?
  • Bruno Duriez (CLERSE-Lille I), Mariages mixtes entre catholiques et protestants en France : une vie de couple sous le signe de l’oecuménisme.
  • Laurent Amiotte-Suchet (post-doc. EPHE-GSRL), Se convertir au Pentecôtisme sans quitter son conjoint : arrangements pratiques en mise en sens de la vie avec un conjoint non converti.
  • Loïc Le Pape (doc SHADYC), Prendre la religion de l’autre.
  • Joëlle Allouche-Benayoun (Paris XII-GSRL), Etre issu de couples mixtes : une identité à construire.

14h30 – 17h30 :Quand le proche est l’autre : des identités mal assurées

  • Anne Perrin (post-doc. GSRL), Mon frère, mon ennemi… l’autre insuffisamment converti…
  • Céline Béraud (EPHE-CEIFR), Le catholiscisme en France aujourd’hui : une religion de l’autre ?
  • Rita Hermon-Belot (EHESS-CEIFR), Christianisme et judaïsme : ni tout à fait un autre, ni tout à fait le même.
  • Martine Cohen (CNRS-GSRL), Les juifs laïques et « leurs autres »
  • Brigitte Bleuzen (post-doc. CEIFR), Prêtres étrangers dans des communautés françaises : regards, ruptures et dynamismes.
  • Jean-Claude Girondin (post-doc. GSRL), Altérité et identité, relations interethniques parmi les protestants évangéliques en région parisienne.

Mardi 6 février 2007

9h30 – 12h30 : Identités religieuses en manifestation publique : acceptations et affrontements

  • Simone Tersigni (post-doc. URMIS, Paris VII), Visibilité, retrait et accessibilité : l’espace urbain de l’Islam.
  • Liliane Kuczynski (CNRS-LAU), L’Islam en Martinique, négociations et affirmations d’une religion minoritaire.
  • Erkan Toguslu (doct. CADIS-EHESS), Les activités culturelles d’un centre musulman comme stratégie d’intégration dans l’espace public et les critiques au projet au sein de leur communauté.
  • Maité Maskens (ULB, Bruxelles), Deux Eglises pentecôtistes dans un quartier musulman de Bruxelles.
  • Anne-Marie Brisebarre (CNRS-LAU), Conflits idéologiques autour du sacrifice de l’Ayd al-Kabîr et de l’abattage rituel musulman en France.
  • Anne Raulin (LAU- Paris X), L’autre dans la rue : le carnaval du Nouvel An chinois à Paris.

14h – 17h30 : Identités religieuses et enjeux politiques

  • Catherine Grémion (CSO-CNRS), Identités religieuses dans les villes nouvelles de la région parisienne.
  • Philippe Rigoulot (post-doc. U. College Cork, Irlande), Les logiques d’instrumentalisation de l’identité religieuse dans le champ de la compétition politique locale.
  • Louis Rousseau (GRIMER-UQAM, Montréal), Pentecôtistes d’origine africaine au Québec : le rôle du référent ethno-religieux dans une stratégie d’intégration au Québec.
  • Nathalie Luca (CNRS-CEIFR), La conversion comme conflit de citoyenneté.
  • Mireille Estivalèzes (post-doc. UQAM, Montréal) , La gestion de l’altérité religieuse à l’école : entre silence et reconnaissance.
  • Bruno Michon (doct. CEIFR), « Humaniste virtuose et croyant inclusiviste » : modèles d’appréhension de la pluralité et de la culture religieuse chez les adolescents.
  • Bérengère Massignon (post-doc. GSRL), L’identité européenne : entre universalisme des Droits de l’homme et réaffirmations identitaires à références religieuses.

17h30 Conclusion de Françoise Lautman