Archives mensuelles : janvier 2014

Colloque 2014: Le religieux dans les sciences sociales en France: une légitimité problématique

Colloque annuel de l’AFSR

organisé par Céline Béraud, Bruno Duriez, Béatrice de Gasquet

 3 et 4 février 2014

CNRS Site Pouchet, 59-61 rue Pouchet, 75017 Paris

 

LUNDI 3 FEVRIER
Matin (9h-­12h)

Accueil (Céline Béraud, présidente de l’AFSR)

Céline Béraud (Université de Caen / IUF) :Introduction du colloque

Quelle(s) place(s) pour la sociologie des religions ?
Présidente :Rita Hermon-Belot (EHESS / CEIFR)

  • Baptiste Coulmont (Université Paris 8 / CRESSPA) et Olivier Martin (Université Paris Descartes / CERLIS) : La place du religieux dans les doctorats. Qualifications et recrutements en sociologie.
  • Béatrice de Gasquet (Université Paris Diderot / URMIS) : Le fait religieux dans le canon sociologique: une analyse des maquettes de licence dans les universités françaises.
  • Pierre Lassave (CEIFR) : Le groupe de sociologie des religions en questions (1954­-1993).
  • Bruno Duriez (CNRS / CLERSÉ) : La sociologie dans ou sur la religion ? La déconfessionnalisation de l’AFSR.

12 heures-­13 heures :Assemblée générale de l’association

(Photo de Séverine Mathieu)

Béatrice de Gasquet

13h- 14h30 : Déjeuner

Après-­midi (14h30-­18h)

Le religieux comme spécialisation dans les sciences sociales
Président :Frédéric Gugelot (Université de Reims / CEIFR)

  • Amandine Barb (Université Paris-Est Créteil / CERI) : La religion, un objet d´étude négligé par la science politique ?État des lieux comparé France-­États-­Unis.
  • Guillaume Cuchet (Université Paris-Est Créteil / IUF) : L’histoire religieuse contemporaine :impressions soleil couchant ou recomposition de la discipline ?
  • Jean-Pascal Gay (Université de Strasbourg / CARE) :Histoire religieuse de la période moderne en France. Enjeux d’une périphérisation.
  • Isabelle Saint-Martin (EPHE / Histara) : Histoire de l’art et sciences des religions : fécondité d’un mésamour.
  • Lionel Obadia (Université Lyon 2) : De l’hégémonie à l’étiolement : l’anthropologie historique et comparée des religions dans les milieux académiques français.

18 h Cocktail

 

MARDI 4 FEVRIER

Matin (9h-­12h)

Président :Guy Michelat (CNRS, Cevipof)

Religion, objet sensible ?

  • François Héran (INED) : La lente percée du religieux dans la statistique publique française.
  • Pierre Bréchon (IEP de Grenoble /PACTE) : Le religieux dans les enquêtes quantitatives : ce que cela révèle sur le rapport des sociologues à l’objet «religion ».

Table ronde : Un objet évité ?

  • Corinne Rostaing (Université Lyon 2 / CMH) : Voir ou ne pas voir la religion : expérience de recherches en prison.
  • Anne Bossé et Elisabeth Pasquier (ENSA Nantes / LAUA) :Espace public, dignité, hospitalité, comment traiter du religieux sans le nommer.
  • Nicolas Commune (Université de Rouen / DySoLa) : Un objet tenu à distance : la place des soins spirituels dans les pratiques alternatives de santé.

12h-­‐13h30 : Déjeuner

Après midi (13h30 – 17h30)

Présidente :Florence Rochefort (CNRS / GSRL)

Table ronde : Itinéraires de recherche : la rencontre du religieux

  • Charles Soulié (Université Paris 8 / CESSP) : De la sociologie du monde académique à la sociologie des religions.
  • Eric Fassin (Université Paris 8 / IRIS-CRESPPA) : Comment se faire une religion sur le genre. Une sociologie pas très catholique.
  • Solenne Jouanneau (IEP de Strasbourg /SAGE) : De l’intérêt d’aborder le fait religieux à la lumière de questionnements non religieux.
  • André Grelon (EHESS / CMH) :Profession et religion :l’exemple des ingénieurs français.

La religion dans les champs de la sociologie

(Photo de Séverine Mathieu)

Danièle Hervieu-Léger, Mahamet Timéra, Florence Rochefort

  • Mahamet Timéra (Université Paris Diderot / URMIS) : Le religieux dans la sociologie des migrations :rencontre fortuite ou poids des héritages ?
  • Claire de Galembert (CNRS / ISP) :Faire entrer la religion dans l’analyse des politiques publiques : pour une approche renouvelée des recherches entre religion et politique.
  • Danièle Hervieu-­‐Léger (EHESS / CARE) :Sociologie des religions et sociologie rurale en miroir: genèses, proximités, croisements.
(Photo de Séverine Mathieu)

Mahamet Timéra, Florence Rochefort, Claire de Galembert

Conclusions :Philippe Portier (EPHE / GSRL)

Avec le soutien du GSRL (Groupe Sociétés Religions Laïcités, CNRS-EPHE), du CEIFR (Centre d’Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux, CNRS-EHESS), de l’URMIS (Unité de recherche « Migrations et société », CNRS-Université Paris Diderot-­IRD) et de l’IUF (Institut Universitaire de France).