Archives mensuelles : janvier 2011

Colloque 2011: Croire en actes

Colloque annuel de l’ASFR

organisé par Emma Aubin-Boltanski, Anne-Sophie Lamine, Nathalie Luca

7 et 8 février 2011

EHESS, Amphithéâtre François Furet, 105 boulevard Raspail, 75007 Paris.

Télécharger l’affiche du colloque.

Télécharger le programme du colloque.

L’objectif de ce colloque est d’explorer le « croire » en actes dans le religieux ou à ses frontières. Le choix de se focaliser sur l’acte performatif nous fait préférer le verbe « croire » au substantif croyance. L’attention sera portée sur l’activité complexe et réflexive que représente le travail de justification et de rationalisation associé à l’acte de croire. Seront examinées les subtilités des modalités du croire – mineures, détachées, parfois mécaniques ou, à l’opposé, intenses, voire extrêmes – qui se rencontrent parfois chez un même individu. Nous nous intéresserons, en outre, aux conditions d’acceptabilité du croire fixées par des instances externes ou internes aux groupes considérés. Ces conditions peuvent conduire des acteurs (religieux ou non) à dénoncer ou à tolérer des actes qui selon les circonstances peuvent être jugés « intensifs » ou, au contraire, « excessifs ». Ce colloque s’inscrit dans une démarche interdisciplinaire qui lie une sociologie de l’acte de croire qui trouve des ressources dans une pluralité d’approches (du pragmatisme à l’individualisme ; du culturalisme à la compréhension) à l’ethnologie, à l’histoire et aux sciences politiques.

 

LUNDI 7FEVRIER

9h15-12h – 1ère Session – Formes, dimensions, définitions du « croire »

Président de séance : Denis Pelletier (GSRL, EPHE)

  • Anne-Sophie Lamine (Université de Strasbourg, LCSE, présidente de l’AFSR) : « Quelques réflexions introductives sur les définitions et les dimensions du croire »
  • Wiktor Stoczkowski (EHESS, LAS) « La croyance n’est pas toujours ce que l’on croit : entre croire et savoir »
  • Albert Piette (Université de Strasbourg, LCSE) « Quand croire c’est faire et un peu plus »
  • Lionel Obadia (Université de Lyon 2, CREA), « Nouvelles approches du croire : entre pragmatisme et cognitivisme, quelle alternative pour la sociologie et l’anthropologie ? »

14h-17h – 2ième session – Temporalités et oscillations du « croire »

Présidente de séance Chantal Bordes-Benayoun (CRA-EHESS Toulouse)

  • Pierre Bréchon (IEP G, PACTE) « Le croire religieux des Français, d’après les enquêtes ISSP de 1998 et 2008 »
  • Roberte Hamayon (EPHE, GSRL) « L’engagement : contraintes et dynamiques »
  • Emma Aubin-Boltanski (CEIFR), Nour Farra Haddad (Université Saint-Joseph, Beyrouth) « Présentifier les saints dans la maison d’une visionnaire de Beyrouth : entre affirmation et doute ou l’oscillation au cœur du croire en actes »
  • Galia Valtchinova (Académie de Sciences de Bulgarie) « “Je crois en une force” : énonciation et déplacements du sens du croire d’un régime politique à l’autre (la Bulgarie, années 1990-années 1970 et retour en 2010 »
  • Claudine Gauthier (CEIFR, EHESS) « Conversion et réformes du croire dans le zoroastrisme contemporain »

Fin d’après midi

  • 17h15-18h15 Session Posters en salle 8, même bâtiment, EHESS, 105 Bd Raspail (le programme détaillé de la session : titres et auteurs des posters se trouve en bas de cette page)
  • 18h15-19h15 Assemblée Générale de l’AFSR, salle 8
  • 19h15 – 21h Cocktail dînatoire, salle 8, pour les intervenants et participants inscrits au colloque.

 

Mardi 8 février

9h-12h – 3ième session – Validations du « croire » et acceptabilité sociale

Présidente de séance Rita Hermon-Belot (CEIFR, EHESS Paris)

  • Séverine Mathieu (EPHE, GSRL) « Et Dieu dans tout ça ?Le recours à l’Aide médicale à la procréation chez les pratiquants catholiques »
  • Nathalie Luca (CEIFR, CNRS) « Théologie de la prospérité ou développement personnel ? Le croire, d’un espace l’autre »
  • Violaine Mézière (CEIFR, EHESS) « Validation des croyances au sein de l’Aetherius Society »
  • Jeanne Favret-Saada (EPHE) « Une précondition à la mise en actes du croire : le recours aux universaux de l’interaction sociale »

14h-17h – 4ième session – Acceptabilité sociale du « croire » par les acteurs

Président de séance Pierre-Antoine Fabre (CARE-EHESS Paris)

  • Gerald Bronner (Univ. de Strasbourg et IUF, LCSE) « Le croire extrême »
  • Philippe Gonzalez et Joan Stavo-Debauge (Faculté des Sciences Politiques et Sociales de l’Université de Lausanne et chercheur) « Les savoir-faire des créationnistes : faire savoir pour administrer le croire »
  • Prisca Bouillet (LCSE, UdS) « La prière des malades : “croire” intensif ou “croire” excessif »
  • Christine Rodier (LCSE, UdS) « “Croire pour manger ou manger pour croire”. Des pratiques alimentaires à la performativité du croire »
  • Discussion finale du colloque

Session poster : liste des contributions

  • Virginie Alnet (docteure en sociologie de l’EHESS) et Giovanna Rech (post-doctorante à l’Université de Trento) « Narrations du croire : en quête d’une rationalité axiologique »
  • Maria Alessandra Bianchi (doctorante, CHERPA, IEP Aix) « Adhésion au bouddhisme et validation sociale du croire : le cas du dzogchen en France et en Italie »
  • Yaël Hirsch (docteure en sciences politiques, Chargée de cours à l’IEP Paris) « La juste distance à la croyance : le cas de la conversion religieuse »
  • Guenolé Labey-Guimard (doctorant, CEIFR, EHESS) « Croire et engagement caritatif »
  • Sara Marinari (doctorante, EHESS, GSPM) « Croire, au temps de l’interaction. Le mouvement psychosocial chez Gabriel Tarde »
  • Thomas Marty (doctorant, GAP, Université Paris Ouest) « Le corps électoral a-t-il une âme ? Croire en catholique à un mode de scrutin proportionnel ».
  • Mira Niculescu (doctorante, CEIFR, EHESS) « Passeur de frontières du croire. Les stratégies de cohérence du juif-bouddhiste naviguant entre deux univers religieux »
  • Etienne Pingaud (doctorant CESSP, EHESS, ATER IEP Strasbourg) « Dynamique du croire chez les jeunes musulmans »
  • Sébastien Poulain (doctorant, Université Paris 1, CESSP) « Le déni de croyance ou la question taboue de la place de l’ufologie entre science et religion.
  • Sara Teinturier (doctorante, EPHE, GSRL) « “Remplir un ministère” ? Le corps enseignant laïque des institutions scolaires catholiques en France dans l’entre deux-guerres, entre confrontation, adhésion et distanciation »

 

Sigles : CEIFR : Centre d’Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux ; CESSP : Centre Européen de Sociologie et de Science Politique ; CHERPA : Croyance, Histoire, Espace, Régulation Politique et Administrative ; CRA Centre de Recherches Anthropologiques ; CREA : Centre d’Etudes et de Recherches Anthropologiques ; GAP : Groupe d’Analyse Politique ; GSRL : Groupe Sociétés, Religions, Laïcités ; GSPM : Groupe de Sociologie Politique et Morale ; IRSA : Institut de Recherches Sociologiques et Anthropologiques ; LCSE : Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe ; LAS : Laboratoire d’anthropologie sociale ; PACTE : Politiques publiques, Action politique, Territoires.